Nous sommes incapables de charger Disqus. Si vous êtes un modérateur, veuillez s'il vous plaît consulter notre guide de résolution des problèmes.

Paul • il y a 5 années

Bjr, je vis à Montpanasse et ils ont renforcé la secu. mais comme je leur dit svt, qu'ils mettent des chiens renifleurs d'explosifs. Bonne jrnee, Paul.

Delavier • il y a 5 années

Le "journaliste" voulait être sous-officier direct. Est-il ingénieur, fonctionnaire de catégorie A ou sportif de haut-niveau pour prétendre avoir des galons sans passer par le stade "troufion" ? Laissez-nous en douter. Il n'a donc pas les compétences et il n'est pas étonnant que son dossier ait été refusé. Voilà ce qui arrive quand on a les yeux plus gros que le ventre.

BREIZH-INFO • il y a 5 années

https://www.recrutement.ter...

vous n'avez visiblement pas pris connaissance des critères pour intégrer la réserve, y compris en tant que sous officier;

Delavier • il y a 5 années

Oui, sur le papier, il suffit d'avoir validé un bac +2. Mais il y a tellement de gens qui demandent à être sous-officiers que la sélection se fait sur d'autres critères car l'armée ne peut accepter tout le monde. Et les profils compétents que j'ai cités sont prioritaires.

Il suffirait aussi de valider un bac +5 pour être officier...Donc, valider un master de psychologie ou de sociologie - avec le type de profil qu'on reconnaît à ce type d'étudiants - suffirait à être officier dans l'armée selon cette logique. La bonne blague !

Par ailleurs, en tant de guerre ou d'état d'urgence, l'armée a besoin de soldats, pas de sous-officiers ou d'officiers. Elle en a largement assez dans la régulière pour encadrer les réservistes.

De plus, sachez que même si ce journaliste avait été retenu pour être sous-officier de réserve, il n'aurait été que très peu appelé car un sous-officier de réserve coûte plus cher qu'un soldat réserviste. Donc, très peu voire pas de mission pour lui. Sans intérêt.

Un conseil à ceux qui veulent entrer dans la réserve de l'armée : voyez vos ambitions à la baisse, restez humbles et demandez à être soldats de réserve. Ca n'est pas sûr que votre profil soit retenu mais vous avez plus de chance d'y parvenir qu'en étant trop gourmand et prétentieux. De plus, si vous êtes appelés, vous serez souvent sur le terrain.

BREIZH-INFO • il y a 5 années

Sauf que notre journaliste a postulé pour être simplement réserviste. Et qu'encore faut il qu'il y ait une sélection (donc des tests), ce qui n'a pas été le cas.

Decker • il y a 5 années

La sélection se fait sur dossier et il n'y a pas de test. Par ailleurs, comme toute entreprise, l'armée recrute selon ses besoins et ses critères propres. Au 3° RiMa, je ne pense pas qu'ils veulent un journaliste. Par contre, ce candidat se serait adressé au Sirpa ou au GIACM ou dans des cellules spécialisées COM, cela les aurait intéressé. Pour être officier en recrutement direct réserve, il faut un BAC+4 ou 5 et faire une préparation militaire de 2 semaines. Il me semble que pour les sous-officiers il est toujours possible de passer militaire puis sous-officier sans condition de diplôme. Dans tous les cas, renseignez-vous sur le régiment et/ou sur les spécialisation du service par rapport à vos motivations/compétences, cela sera gagnant.

Antoine • il y a 5 années

Vos arguments ne sont pas contestés. L'article pointe plutôt une com habituelle. Le gouvernement fait de la com sur l'embauche de militaires pour faire de la politique et rassurer les gens. En sous-jacent bien entendu la peur suscitée par les attentats. Accessoirement a t-on vu un militaire intervenir dans un attentat en France depuis 40 ans; ça n'est pas leur compétence. En pratique, ça se passe autrement, il n'y pas de budget sauf en marge pour la com.

Mort de rire • il y a 5 années

Il faut juste le bac pour devenir sous offier...

Decker • il y a 5 années

Avoir un journaliste qui cherche à faire de l'investigation dans les rangs de l'armée, heureusement ils ne l'ont pas recruté. En effet il ne correspondait pas aux "critères" de confidentialité. Pour entrer dans la réserve, c'est pourtant très simple pour un jeune...encore faut-il être motivé car cela se voit au premier entretien. Les militaires ont au moins une qualité, ils savent évaluer les femmes et les hommes.

Ben Salami • il y a 5 années

Petite remarque anodine, mais un vrai journaliste signe ses articles.

Matt • il y a 5 années

Michel Drucker, qui n'a pas le bac, est colonel de réserve. De même, Jean-Vincent Placé qui n'est pas connu pour ses qualités sportives est colonel des forces spéciales. Certes, on ne leur demande pas de faire des tractions mais des missions de liaison entre l'armée et la nation. Cependant, j'imagine que les opérationnels doivent les regarder comme des boulets. Ils ne donneront jamais d'ordres à des combattants et ne seront salués que par des administratifs...