Nous sommes incapables de charger Disqus. Si vous êtes un modérateur, veuillez s'il vous plaît consulter notre guide de résolution des problèmes.

PeSSouZiX • il y a 2 années

Les lâchés de ballons, stop quoi 😴
Pollution et animaux morts étranglés, étouffés.

Kao-BB • il y a 2 années

Je visite cet espace commentaires après sa diffusion sur Arte, et c'est édifiant à quel point ça dit tout et n'importe quoi sur ce film parce que ça parle de Shoah alors que ce n'est en aucun cas victimaire ou misérabiliste comme certains l'affirment, et au contraire parle d'espoir, de tolérance et de compréhension du monde et de l'autre malgré les différences et malgré la fatalité...

J'espère que les futures générations d'où qu'elles viennent, ne se feront pas écraser par les discours fatalistes, sinon c'est inquiétant...

Utilisateur • il y a 6 années

Le film est bien jusqu'à la 23e minutes après c'est .... show ananas !
Un énième film sur la victimisation du peuple élu, sur le compassionnel
et l'apitoiement. Voila ! Un scénario creux, le chrétien qui devient
musulman, le noir musulman qui pleure sur les juifs déportés, et au
final, tous les jeunes banlieusards de la classe de seconde la plus
nulle du collège Blum qui, grâce a leur compassion à l'égard de la
souffrance du peuple élu, vont devenir de brillants élèves ! Du grand
délire. Enfin, rien d'étonnant vu la boite de prod "Loma Nasha" de Mme
Schaar et Mr Kubel. Dommage, car la prestation des jeunes est
remarquable.

Kao-BB • il y a 2 années

Quatre ans et toujours pas retiré ce commentaire...Et vive le négationnisme qui pourtant se plaint à chaque fois d'être censuré tout simplement parce que ce qu'ils disent n'est pas une opinion mais un délit :/

Bernard F. • il y a 2 années

Dieudonné.....sors de ce corps

Rew • il y a 4 années

Je regardais le film, je me suis dis vla le sujet, il faut que j'aille voir les commentaires sur allociné ça va être du caviar.

Bingo !

Utilisateur • il y a 5 années

Merci monsieur Soral.

Utilisateur • il y a 6 années

Très beau film, tout simplement.

I'm A Rocket Man • il y a 6 années

Ce film est une merveille !!! Réaliste, émouvant, révoltant...c'est optimiste et ça fait du bien ! Le message de paix et d'amour qui s'en dégage est bouleversant !!! Si seulement cela pouvait être vrai partout !!! Ariane Ascaride est prodigieuse dans ce rôle et quel plaisir de voir Leon Zyguel !!! Ce film est un joyau du cinéma français !!! On devrait le montrer dans tous les établissements scolaires, ça ne serait pas du luxe !!! Bravo...

Utilisateur • il y a 6 années

Un filme qui mérite d'être vu dans toutes le écoles car oui on est tous capable d'arriver si on le veux vraiment... Belle moralité extrêmement liés aux nazisme bref rien à redire!

Michel J • il y a 6 années

j'ai dormi devant...

Utilisateur • il y a 7 années

Un film beau et émouvant, certes un peu trop superficiel, mais touchant au possible.

Utilisateur • il y a 7 années

De moi même, je n'aurais jamais été au cinéma pour aller voir ce film. Je me souviens qu'il a eu droit à beaucoup de promo au moment de sa sortie mais le sujet ne me touchait pas plus que ça ... Pourtant, je travaille dans l’Éducation Nationale. Et puis il y a quelques jours, j'ai allumé la télé et je suis tombée sur ce film qui devait avoir commencé depuis 10 bonnes minutes. Je me suis assise et peu à peu, je me suis laissée entrainer. J'avais l'impression d’être dans mon environnement professionnel. Ariane Ascaride est bluffante. Je trouve injuste qu'il n'ait pas attiré plus de spectateurs au cinéma. J'ai passé un très bon moment et je le recommanderai à mes collègues.

Vince • il y a 2 années

Pareil, je n'aurais jamais regardé ce film de moi-même... mais ce soir je suis tombé dessus (diffusé à la TV) ... tout simplement bluffant, émouvant !

HaagAndDazs • il y a 7 années

Très bon film, pour tout public, à voir sans hésitation.

Utilisateur • il y a 7 années

Très bon film et bon divertissement que ai apprécier du début à la fin.

No Identity • il y a 7 années

Ce n'est pas un chef d'oeuvre, mais cela reste un vrai régal cinématographique. Ce film a fait rehausser l'estime que j'avais à l'égard des films français.
Riche en émotions.
Ça m'a bien fait rire la façon de lancer le jeune Stéphane Bak avec ces petites répliques amusantes (Faisait déjà sensation à 14ans en tant que "plus jeune humoriste de France")
4,5/5

C.connu • il y a 7 années

Un très beau film qui révèle le courage et la compétence de quelques rares enseignants dont il faut saluer le mérite. Le scénario est dynamique, l'histoire émouvante. Tous les ingrédients sont réunis pour faire un bon spectacle qui ne laisse pas indifférent. A méditer

LMbe • il y a 7 années

On peut accuser ce film d'angélisme, mais il faut reconnaître qu'il redonne de l'optimisme envers ces jeunes défavorisés auxquels un professeur qui a gardé la flamme rend leur estime de soi. On voit deux élèves chez eux avec leur mère seule, celle de Malik ne parle pas français, et celle de Mélanie est alcoolique. On nous montre que, grâce à l'exemple de Simone Weil, elle réalise que l'ijnsolence n'est pas forcément un défaut, et qu'il peut rendre capable d'accéder à une haute fonction. C'est utile d"expliquer qu'on peut transformer du négatif en positif; ça permet d'adopter une vision des choses moins noire.

elriad • il y a 7 années

bien sûr qu'il est difficile de ne pas voir une volonté scénaristique de "bon sentiments"...
Évidemment que pour les besoins dramaturgiques inhérents à un film de cinéma, il était nécessaire de créer une progression, une empathie évolutive autour de ces élèves insupportables au début, agressifs et vulgaires, qui allaient par la seule force du sujet parvenir à aller au delà de leur préjugé et triompher d'émotion dans un lâcher de ballons blancs à la mémoire de tous les enfants et adolescents victimes de la Shoah...
Sujet oh combien difficile que ces jeunes de banlieue, ces classes difficiles et sur le fil permanent de l'agressivité ( 28 communautés dans ce collèges selon le directeur).
Alors quoi? Honnir "les héritiers" au seul titre qu'il enjolive et dresse une histoire pétrie de bons sentiments? Encenser"Les héritiers" parce qu'il dresse le combat d'une prof (admirablement interprété par une Ariane Ascaride toujours aussi impeccable) qui n'a pas perdu la passion qui l'anime malgré l'environnement déprimant dans lequel elle exerce?
En fait , la vérité est entre les deux. Le côté factuel apporte déjà une belle touche d'humanité même si la réalisation, et c'est normal, est romancée. L'idée est belle, le symbole est fort. Tout cela ne devrait d'ailleurs pas créer tous ces messages sur Allociné et rassembler, bien au contraire, à l'instar de ces "héritiers" que nous sommes tous.

Kao-BB • il y a 2 années

Très joliment résumé !

elriad • il y a 2 années

merci.

moi! • il y a 7 années

Je viens juste de le regarder et bon c'est une réaction à chaud mais ce film est pour moi d'une naïveté absolue, tout le long on se dit que c'est gugus et simplet à souhait, ça fait limite pitié, la vraie vie c'est pas comme ça, c'est trop éxagéré en + je vois pas ce qu'il y'a d'extraordinnaire pour en avoir fait un film, on aurait juste filmé la classe tout le long de l'année ça aurait été + drôle et + intéréssant style Entre les murs, bref ce film multiplie pour moi les clichés inutiles hors sujet et hors contexte, on comprend pas oû l'on veut nous enmener comme l'intro avec le foulard ou la fille agressée pour sa tenue légére, bref perte de temps garantie...

Utilisateur • il y a 7 années

Cela se voit que ta critique est faite sur le vif..
Tout d'abord, tu t'embrouilles: Tu dis que c'est plein de clichés mais tu te plains qu'il ne fasse pas la même chose que dans d'autres film ??? Et puis l'histoire est tirée d'une histoire vraie alors oui la ''vraie vie'' ça peut être comme ça.
Et enfin l'intro c'est en rapport avec le reste du film: Les convictions religieuses.

_silentbob_ • il y a 7 années

J'aime beaucoup ce film c'est comme entre les murs mais avec une vrai histoire en fil conducteur. Au début le film ne m'enballé pas trop, cette classe ingrate avec les profs et pas du tout attachante mais le reste du film est génial ! Ils apprennent à être soudé à dépasser leurs limites. Le film est assez réaliste et bien joué. Et bizarrement je trouve le montage très dynamique pour ce genre de film, on s'éloigne assez du film d'auteur je trouve et on est vraiment dans le vif du sujet. PS : Madame Gueguen m'a rapellé mon prof de math de lycée XD

kellymanu • il y a 7 années

les 25 premiers minutes sont insoutenable !!! deja l'eleve qui gueule car il veut pas retirer son voile, c'était prométeur puis la classe , un tres beau tableau , j'ai été eleve comme bcp j'ai jamais connu ça , ça doit vraiment etre l'enfer dans ces classes pour les prof et les quelques eleves qui essaient d'apprendre pour le reste, pour le reste ces gamins sont juste insuportable ! ni attachant, ni sympa, ni drole , ni rien ! que des cons ! toujours a se plaindre et a raler d'etre rejeter alors que c'est logique ! non je passe.....
je trouve meme que c'est vraiment injuste vis a vis des profs ! le probleme dans ces classes ce n'est pas les profs mais les eleves ! ils se disent délaissés ? ben evidement qu'on les laisses tomber on a pas envie de les aider ! c'est meme injuste comme le dit le proviseur , on s'occupe de d'eleves qui ne le meritent pas et a coté des eleves sage et studieux eux on les laisse de coté ! sidérant ! qu'on viennent pas dire que les banlieux sont laissé pour compte car c'est faux ! je me souviens de la promo du film , ils etaient partout meme au 20h de TF1 !

Utilisateur • il y a 7 années

Très beau film, j'ai adoré le rôle de madame Ascaride, très attachant ainsi que certains élèves. Bravo c'était très émouvant.

Utilisateur • il y a 7 années

D'habitude pas mon genre de film, j'ai failli arrêter après 15 minutes, entendre des ados se niaisser en permanence m'a barbé... puis j'ai résisté et j'ai été touché par le fond de l'histoire, qui ne peut laisser personne insensible... malgré un film politiquement correct, le fond du scripte est bien fiscelé! quelques scènes de "violence" en moins et cela aurait été parfait...

Utilisateur • il y a 7 années

Le scénario est inspiré par un fait réel : la classe de seconde d'Ahmed Dramé a effectivement remporté, en 2007, le Concours national de la résistance et de la déportation. L'année d'après, il écrit un scénario, centré autour de son professeur, qui a motivé une classe à réussir un concours imaginaire. Durant son année de terminale, il contacte Marie-Castille Mention-Schaar, dont il a vu le film Ma première fois, pour lui demander de lire son scénario, dont le titre provisoire était Le Vrai Combat1.

La réalisatrice propose de revenir au concours réel et coécrit avec lui le scénario définitif2. Ainsi, dans la version finale plus proche de la réalité, la professeure d'histoire incarnée par Ariane Ascaride s'inspire d'Anne Anglès, qui exerce réellement au lycée Léon Blum de Créteil[réf. nécessaire], et la documentaliste jouée par Geneviève Mnich a été créée en référence à Sylvette Aumage, ancienne documentaliste du lycée Blum, qui est également bénévole au Musée de la Résistance nationale et qui a fait participer des élèves auCNRD pendant plus de 20 ans.[réf. nécessaire]

Pour Ahmed Dramé, son but premier en faisant ce film était « avant tout de faire passer un message positif auprès des jeunes »

Sur wikipédia pour la forme

Ahmed dramé est un des lycéen qui a remporté le prix, puis a écrit le scénario du film, et jour "Malick" dans le film. Ce film est en lui même un témoignage de ce qu'il a vécu avec ses camarades de classe. Le reste, le film le raconte mieux que moi.

_silentbob_ • il y a 7 années

Merci infiniment pour ces informations :)

AM11 • il y a 7 années

Basé sur une histoire vraie, ce film m'a fait replonger dans mes années lycée puisque j'ai participé à un projet similaire en terminale. Un projet qui nous avait d'ailleurs conduits jusqu'à Auschwitz pour la visite du camp. Bref, pour parler précisément du film, je l'ai trouvé bien fait et intéressant autant sur la forme avec ce style documentaire que sur le fond avec une histoire assez touchante. C'est un film plein de bon sentiment et qui se veut sincère, c'est parfois un peu facile dans le traitement voir idéaliste puisqu'il n'y a aucune difficulté qui vient contrarier l'histoire, mais ce n'est gênant puisqu'il était surtout question de raconter une véritable histoire. 3/5

Nicolas C • il y a 7 années

Ce film ne m'intéresse que pour une seule raison, il se passe dans mon ancien lycée, j'étais en classe de cinéma audio-visuel à Léon Blum. Je n'ai jamais entendu parler de cette histoire par contre, ça a du se passer après que je quitte le lycée. Bref, ça m'intéresse pas plus que ça, mais intrigué, rien que pour voir si c'est vraiment filmé dans mon lycée, si y'a des vrais profs que j'ai connu^^

Jean G. • il y a 7 années

Génial un film ou apprends à des jeunes noirs que la souffrance de leurs ancêtres par rapport à l'esclavage est sans égal par rapport à la Shoa, franchement il fallait y penser, voir des noirs s'incliner devant cette idée et en faire la promotion ça me donne la gerbe personnellement. Je vais au moins regarder ce film je voulais juste donner mon ressenti avant de me lancer, je reviendrai par la suite, en espérant sincèrement que la question de l'esclavage soit traitée au moins par respect ça me paraître juste insultant pour eux que aucuns des jeunes noirs du films ne fassent le parallèle au cours d'une discussion avec la souffrance de leurs ancêtres, dans tous les cas même si c'est fait ça passera forcément au second plan.

Gardienne de la Galaxie 1975 • il y a 7 années

Salut juste une question, est-il clairement dit à ces jeunes que la souffrance de l'esclavagisme noir est plus éprouvante que la Shoah ? ou Est-ce ta propre perception? Merci

Jean G. • il y a 7 années

Et bien comme j'ai dit je vais regarder le film avant de trop m'avancer, mais déjà en regardant la bande annonce c'est bien ce qui ressort implicitement, on voit bien des protagonistes noirs qui représentent cela historiquement (l'esclavage de leurs ancêtres) qui n'en font aucunement mention, ils s'inclinent juste devant une autre souffrance sans même mentionner la leur, ce qui implicitement montre bien qu'on cherche à mettre au premier plan une souffrance plutôt qu'une autre.

Ce qui me chagrine encore plus c'est qu'on ai instrumentalisé de jeunes acteurs noirs dans cette production sans même qu'il ne s'en aperçoivent.

Alors je vois venir qu'on me parle de Ahmed Dramé acteur, scénariste et écrivain, aurait-il pu faire tout ça et rencontrer le même succès suite à une promotion sous la barrière "grosse production" en traitant d'un autre sujet ? Comme la traite des noirs pendant l'esclavage par exemple ? Je ne pense pas personnellement ça n'aurai même pas été financé au mieux ça l'aurai été mais à bien moins grande échelle juste pour un bouquin, les œuvres de Dramé même si ce n'était pas son intention promouvoient clairement une souffrance que beaucoup aiment instrumentaliser et la faire passer au dessus de toutes des autres on le sait et c'est bien ce qui ce passe ici.

Quant tu regarde Batman tu as besoin qu'on te dise clairement que le héros c'est Batman et que le méchant c'est le Joker ? Simple question, si tu veux tu as des dessins animés pour ça ou on fout limite un target avec écrit "gros vilain ici", bon je troll un peu j'ai fait exprès de prendre un exemple débile pour une chose qui parait évidente mais c'est pour grossir le trait. Un film apporte plus de profondeur que ça, et des choses qui sont dite clairement, d'autres suggérées.

Utilisateur • il y a 7 années

salut,

"ils s'inclinent juste devant une autre souffrance sans même mentionner la leur".

Pourquoi vouloir se donner un héritage de souffrance, quel en est le but? Cela donnerait une supériorité de naissance? Une dette éternelle? pour pouvoir parler sérieusement d'histoire, il faut la connaitre et dans sa globalité.

1) Les Français noirs vivant en France n'ont pour la plupart aucun ancêtre ayant subi l'esclavage des Européens, les esclaves étaient à cette époque envoyée dans les Antilles et en Amérique.

2)L'esclavage occidental n'avait pas pour but d'exterminer les esclaves mais de les faire travailler (durement).

3)L'esclavage a toujours existe et existe toujours. Il y a eu 3 grandes traites, la traite orientale, la traite occidentale et la traite intra-africaine. Dans les 3, les premiers esclavagistes étaient les Africains, qui vendaient et transporter les tribus ennemis jusqu'au comptoir maghrébin, les Européens ne se sont jamais aventuré dans ces lieux jusqu'à la colonisation.
La traite européenne a été le dernier à se mettre en place et c'est celle qui a dure le moins longtemps.

4) Tu crois que les blancs, les jaunes n'ont pas des ancêtres qui ont souffert, tu veux que l'on fasse des listes pour chaque personne? la Première et la Deuxième Guerre mondiale sont là des vengeances successives après la guerre de 1870 entre la France et l'Allemagne, pensons au présent et arrêtons de ressasser des idées fausses et dangereuses.

Utilisateur • il y a 7 années

Ce film est un pur chef d'oeuvre. Certains passages émouvant mon mis les larmes aux yeux. Voir l'évolution de la classe est touchante et émouvante, je conseille ce film pour qui veut un bon film sur la banlieue ou la seconde guerre mondiale.

Utilisateur • il y a 7 années

Une grosse daube ce film... On croit aller voir un film sur la jeunesse des banlieues, leurs problématiques propres, leurs difficultés et on se retrouve à chialer sur la shoah... C'est une manipulation abjecte...Ces jeunes méritaient qu'on s'intéresse à eux, à leur vie en banlieue et pas être happés et les éclipsés derrière des crimes du passé avec lequel ils ont rien à voir !

Ce film m'a énervé, je suis partie avant la fin, vraiment niais, faux et malhonnête.

Quant au passage où on qualifiait le massacre des Palestiniens non pas comme un génocide mais juste comme "un massacre"...

No comment...

A vomir...

Utilisateur • il y a 6 années

Le seul vrai beau film avec des vrai jeunes de banlieues et de gang c'est "Ecrire pour exister" !!!! C'est le vrai film original qui raconte cette histoire !!! Il date de 2007 ! Rien avoir avec cette parodie à la française !!! :)

Utilisateur • il y a 7 années

Vous n'avez malheureusement absolument rien compris au film ...

Utilisateur • il y a 7 années

Si si, c'est de propagande... Il faut qu'on chiale encore... Et pendant ce temps là on massacre des Palestiniens. Moi aussi je suis une héritière mais pas du même "camp"...

Kao-BB • il y a 2 années

Si vous faites référence à la scène et pourquoi Israël ne commet pas de génocide sur les Palestiniens ce n'est pas nier les exactions et tueries à l'encontre de ces derniers mais de faire la différence à une intention d'exterminer un peuple dans le but de le faire disparaitre définitivement, comme ce fut le cas avec les Tutsis au Rwanda ou la Solution finale à l'encontre des Juifs et des Tziganes !

Utilisateur • il y a 8 années

très bon film avec une bonne morale 4 sur 5

Utilisateur • il y a 8 années

Agréablement surpris :)
Un trés beau film et émouvant.
Film a voir !

Monique T. • il y a 8 années

les. heritiers

Utilisateur • il y a 7 années

oui

Utilisateur • il y a 8 années

Tres beau film, très émouvant.
Interprétation remarquable de tous les jeunes.
A voir et à recommander dans les écoles ... notamment à Créteil !!

Utilisateur • il y a 8 années

je trouve que c'est un bon fills mais déjà vu, "Ecrire pour exister"

audreyzlol • il y a 8 années

Je n'ai pas compris la scène d'introduction du film, quand la fille vient chercher son attestation de réussite du bac et qu'elle ne veut pas enlever son foulard, je ne vois pas très bien le rapport avec le reste du film. Sinon j'ai adoré ❤️😃

Utilisateur • il y a 8 années

Parler de la Shoah c'est très bien mais dans ce film "Nulle trace de Guy Moquet, d'Estienne d'Orves, de Gaulle, Marc Bloch ou Jean Moulin. Les élèves apprendront simplement à détester Pétain,Laval et tous les collabos que furent les Français pendant l'occupation. Pas un mot des Français de toutes les origines, qui ont protégé des juifs au péril de leur propre vie."
Un film qui malheureusement se sert du passé en zappant tout ce qui peut être positif (pour faire détester la France ?) ! Une vision très partiale, donc. Feraient mieux de se concentrer sur les événements actuels qui, triste ironie du sort, ont opposé à ce film optimiste un cruel démenti. Les antisémites sont toujours là mais ils ne sont plus les mêmes.