Nous sommes incapables de charger Disqus. Si vous êtes un modérateur, veuillez s'il vous plaît consulter notre guide de résolution des problèmes.

MYK • il y a 5 années

Même si le Président sortant Joseph Kabila n'a pas de dauphin connu à ce jour, il n'est pas du tout démontré que personne d'autre de la majorité, ou aucun membre de l'opposition ne peut conduire la RDC vers l'émergence. Qui peut dire en combien de mandats un président (personne physique) peut sortir un pays de la pauvreté? Le Scode a raison de ne pas réviser l'article 220 de la constitution, qui par ailleurs est verrouillé. S'il s'agit bien de la révision de cet article. La "démocratie rdcongolaise" est naissante et je pense qu'il faut la laisser croître. Et le fait de respecter la constitution sur ce point, à mon avis, permettrait à cette démocratie de continuer son chemin. Rien n'est parfait mais il faut reconnaître des avancées en la matière.

Un schéma directeur accepté peut être conduit par les personnes qui ne l'ont pas conçu. Car c'est en principe dans l'intérêt général.

Romain CUBAKA • il y a 5 années

Le depart de Kabila en 2016 perra permettre aux gens de comprendre qu,on peut arriver au pouvoir et partir sans sans y etre chasser par les armes.

lecongomeritemieux • il y a 5 années

Madame Nyoka, vous avez gouverné ce pays et tout ce que vous n'avez pas réalisé par rapport à ce qui était prévu constitue des échecs! Il ne faut pas changer la constitution pour faire passer des manquements pour des inepties et ensuite dire tout va bien parce qu'on a effacé les points les plus difficiles, ceux que nous ne réaliserons jamais! ça s'appelle de la "fourberie"

lecongomeritemieux • il y a 5 années

De plus, les petites réunions où l'on complote sur les révisions constitutionnelles sont honteuses. Kabila est le président des congolais mais il ne participe à aucun débat public, ne donne son avis clairement sur aucun problème majeur. Il n'est donc que le président de sa majorité et de ceux à qui il parle à Kingakati?

lecongomeritemieux • il y a 5 années

Radio okapi svp, mettez vous à jour des propos de Madame Nyoka. Dès aujourd'hui, il faut affirmer haut et fort que le président a levé l'option de la modification constitutionnelle. Avec tout ce que cela implique. Ne parlez plus de position hypothétique du président, où "lui même n'a rien dit" etc...tout ça ajoute du doute dans des choses claires!

lecongomeritemieux • il y a 5 années

On ne veut pas de réferendum. Gardez l'argent du réferendum pour organiser le deuxième tour des élections provinciales!

zacle • il y a 5 années

N'importe quoi alors quel est la différence avec Mobutu si y a pas alternance au pouvoir

Patrick Assani • il y a 5 années

je demande a la majorité de laisser le premier président élu du peuple d'aller honnorifiquement en 2016